Contexte

Le 9 septembre 1988, les régions Auvergne-Rhône-Alpes (France), Bade-Wurtemberg (Allemagne), Catalogne (Espagne) et Lombardie (Italie) ont signé un accord de coopération constituant le réseau des « Quatre moteurs pour l'Europe». Les objectifs de la collaboration étaient en 1988 principalement liés à l’économie et à la recherche ainsi qu’à l’art et à la culture. Au cours des décennies suivantes, l’ampleur et l’intensité de la coopération se sont considérablement accrues.

Ces quatre régions sont des leaders européens en termes de performance économique et de recherche. Ensemble, les quatre moteurs pour l'Europe représentent 36 millions d'habitants et environ 9% de la production économique européenne. En collaborant, les quatre Régions cherchent à conserver leur statut de régions dynamiques en Europe. Les quatre Régions souhaitent apprendre les unes des autres et ainsi trouver des solutions novatrices aux principaux thèmes du futur. Les domaines de coopération actuels comprennent notamment le développement économique, la recherche et l’innovation, la formation et l’enseignement supérieur, le climat et l’environnement, les transports et la mobilité, la santé, l’agriculture, la société civile et les arts.

À cet égard, les Quatre Moteurs pour l’Europe soutiennent des projets de collaboration entre les différents acteurs régionaux. Dans cette optique, les Quatre moteurs pour l'Europe ont été alimentés par divers projets novateurs et de nombreux échanges économiques, scientifiques et universitaires ainsi que par la société civile. À titre d’exemple, plus d’un millier de jeunes apprentis effectuent chaque année un stage dans une région partenaire. Plus d'une centaine d'accords interuniversitaires bénéficient d'un soutien actif et financier des régions.

Les Quatre Moteurs pour l'Europe ont été l'un des premiers réseaux européens de régions. La fondation du réseau a coïncidé avec les processus majeurs de l'intégration européenne. L'Union européenne a été créée par le traité de Maastricht en 1992, qui a renforcé le rôle des régions dans l'UE et créé le marché unique. Depuis lors, les Quatre Moteurs pour l'Europe ont soutenu une position forte des régions d'Europe et ont servi d'exemple pour une internationalisation plus forte des régions européennes. Le groupe contribue activement aux affaires européennes, notamment en publiant des positions communes sur les initiatives politiques de l'UE.

La flexibilité est l’une des caractéristiques déterminantes du réseau, qui n’a pas d’institutions propres. La présidence change chaque année à tour de rôle et confère au réseau un dynamisme qui se reflète dans son contenu. Le réseau est dirigé par un comité de coordination (lien de contact), composé des coordinateurs généraux des bureaux exécutifs des présidents. Le travail thématique est effectué par plusieurs groupes de travail.