Roberto Maroni

 Bienvenue

En assumant la Présidence de l'Association des Quatre Moteurs pour l'Europe, la Région Lombardie entend travailler pour que l'Union européenne réconnaisse aux Régions leur juste place.

Notre programme prévoit de travailler ensemble autour de l'idée partagée de ce que signifie être Européen aujourd'hui. Les élus de nos territoires ont été claivoyants quand, en 1988, ils ont eu l'intuition d'une Europe différente, d'une Europe des peuples et des Régions, dont le coeur même était constitué des ressources et des instances communes des territoires. Cette intuition a donné la vie à ce réseau, fondé sur l'échange et le dialogue, sur la promotion de projets communs, mais aussi et surtout sur l'ouverture à géométries variables qui tour à tour donnent vie à des expériences enrichissantes pouvant être reproduites et partagées.

Vingt-cinq ans plus tard, nous pouvons dire que nos "Moteurs sont encore rugissants" : la Lombardie, le Bade-Wurtemberg, la Catalogne et Rhône-Alpes jouent encore un rôle de propulseur dans leurs pays respectifs. Cependant, le contexte dans lequel ces Moteurs doivent fonctionner a changé. Leur positionnement sur le "vieux continent" mais également dans le monde a évolué : c'est pour cette raison qu'il est essentiel que les Quatre Moteurs pour l'Europe intensifient leurs efforts pour réinterpréter leur histoire et donner un nouveau souffle à leur colloboration. Ces Moteurs doivent continuer à servir d'exemple au sein même de leurs Etats et de l'Union européenne.

Voilà donc le chemin que nous devons parcourir ; les Régions, les entités territoriales sont aujourd'hui en mesure, autant et davantage que les Etats nationaux, d'intercepter les attentes, les intérêts et les nécessités de la société : c'est pour cette raison qu'elles sont appelées à jouer un rôle de premier plan dans cette phase délicate de l'histoire européenne.

Je ne veux pas me résigner à l'idée d'une Europe fédérale, celle qu'ont rêvée ses fondateurs, celle voulue par Altiero Spinelli, puisse aujourd'hui se résumer à l'implacable et distante bureaucratie. J'aime rappeler que le terme fédéralisme vient du mot latin foedus, qui signifie "pacte". Bâtir une Europe fédérale signifie la bâtir sur un accord, fondé tout d'abord sur la confiance, sur la certitude d'être des parties d'une même histoire, dignes d'un même respect. Voilà, je crois que l'Europe continuera d'être vaincue si elle ignore la force et les nécessités de ses peuples, la demande partagée d'être fondée sur un foedus.

L'Europe qui nous intéresse, la nouvelle Europe est issue des territoires, des associations libres, des réseaux, des Régions.

C'est pour cela que je suis fier de pouvoir à nouveau et avec conviction adhérer à notre projet commun et de réaffirmer avec vous "Vive l'Association des Quatre Moteurs !".

Roberto Maroni
Président de la Région Lombardie